AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Role Playing Game :: Mystic Falls :: L'Ecole Salvatore Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caroline, you're full of suprise

Vampire originel
avatar
★ Date d'inscription : 09/08/2017
★ Messages : 35
Localisation : USA, Atlanta, Mystic Falls.
Lun 4 Sep - 14:06
Caroline, you're full of suprise

Kol & Caroline




Cinq ans. Cinq longues années étaient passées. Pour certains, ces années passent plus vite que la lumière, pour d’autres, elles sont aussi longues qu’un escargot en mouvement. En cinq ans, de nombreuses choses peuvent changer : Une nouvelle école, un mariage, un enfant, un décès…Il était évident que si l’on loupait ces cinq années, on serait perdus en revenant. C’est exactement le cas que Kol éprouvait.

L’originel, « endormi » pendant cinq longues années dans un cercueil, était depuis quelques semaines, de retour à la vie. Il s’était retrouvé dans cette situation plus qu’humiliante à cause du plus précieux ami de son frère, Niklaus, Marcel. Celui s’était plus que rebeller, renversant complètement le trône de la Nouvelle-Orléans. Freya, sa sœur avait donc été contrainte « d’endormir » tous les Originels, excepté Klaus qui s’était sacrifié, pour qu’ils ne meurent pas de la morsure empoisonnée de Marcel.
Aussi surprenant soit-il, la première pensée de Kol à son réveil étant bien sûr à propos de Davina, sa chère dulcinée décédée à l’heure actuelle, mais principalement à propos de son grand frère Niklaus, qui avait passé 5 années à souffrir. Certes, les relations n’étaient pas au beau fixe entre lui et Kol, mais il ne pouvait imaginer à quel point Niklaus avait dû souffrir. Il s’était promis de le venger, enfin, s’il réussissait.

Aujourd’hui, après quelques semaines à s’habituer de nouveau à sa vie d’originel, il était parti de la mythique ville de Louisiane, la Nouvelle-Orléans, pour rejoindre une ville beaucoup moins connue, dans l’état d’Atlanta. Mystic Falls.
« What a bloody town » se dit Kol en passant le panneau d’accueil avec son 4x4 noir. En effet, il ne portait pas vraiment cette ville dans son cœur. Ce fut ici, dans la maison d’Elena Gilbert, une imbécile humaine pour lui, qu’il fut tué par un simple chasseur, Jeremy Gilbert. Sa mort lui restait encore en travers de la gorge. Comment avait-il pu être aussi bête pour se laisser batte d’une manière honteuse ? Il n’en savait rien, mais il s’était également promis de tuer cette famille de Gilbert, en signe de revanche.

Mais, hormis ses intentions de revanche, il n’était pas revenu que pour ce motif-ci. Il avait appris que Niklaus avait emménagé dans cette ville. Voulant le retrouver, il s’était donc fait violence pour revenir dans la ville qu’il détestait le plus. Après tout, il fallait bien qu’il fasse des sacrifices pour renouer le contact avec sa famille. Il en avait assez de vivre dans son coin, à l’écart des secrets familiaux, à l’écart des repas de famille, à l’écart des bons moments. Oui car, malgré les nombreuses disputes, les nombreux combats, la vie était aussi rythmée par des fous rires, des piques non méchantes, des soutiens entre frères et sœurs.

Alors qu’il était perdu dans ses pensées, il passait devant l’école Salvatore et était confus. Alors, vérifiant que personne n’était derrière lui, il freina brusquement, laissant de grandes traces noires sur le béton gris. Il fit marche arrière et se gara sur le parking de l’école.

-Qu’est-ce que…Dit-il en descendant de sa voiture et en observant la bâtisse qui se trouvait devant lui.

Voilà ce que l’on disait…Beaucoup de choses se passent en cinq ans…Il rentrait dans l’école, voyant que les couloirs étaient pour l’instant vides. A la sortie d’un tournant, il tombait sur une salle de classe ouverte, mais vide, et eut la assez bonne surprise de tomber sur une fille qu’il connaissait depuis pas mal de temps. Caroline Forbes, l’ancienne petite amie de Niklaus.

Elle semblait plutôt occupée à ranger son bureau et n’avait pas vu l’originel. Ce dernier s’était appuyé sur le mur, les bras croisés sur sa poitrine, un sourire narquois aux lèvres.

-L’école Salvatore ? Décidemment tu m’impressionnes de plus en plus blondie. .Il s’avançait dans la salle, s’asseyant sur une table. -Je n’aurais jamais pensé qu’une si fragile fille comme toi dirige une classe tout entière. Tu as bien changé love, je dois l’admettre.

Kol était à la fois ironique et sincère. Il remarquait bien le courage de Caroline pour être dans une telle école, mais la trouvait franchement incapable de diriger une classer. Il avait sans doute tort.



made by guerlain for bazzart

Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
avatar
★ Date d'inscription : 22/05/2017
★ Messages : 168
Mer 6 Sep - 9:21
You're full of suprise
Kol & Caroline



L'ouverture de l'école battait son plein. Les élèves étaient ravis de nous rejoindre et les parents qui étaient tantôt stresser commencer petit à petit à se détendre. Nous avions préparer un discour pour les deux groupes. Les élèves avaient besoin de comprendre le concept et les règles de l'école, alors que les parents, eux, avaient plus besoin de s'assurer que leurs enfants seraient en bonne santé et ne craindraient rien. Nous leur avions bien fait comprendre que dans l'apprentissage de leur nature, il était difficile de garantir ces choses, mais que malgré tout, leur chance d'être gravement blessé en ces lieux étaient largement amoindri que si il avait été livré à eux même en pleine nature.

J'avais d'ailleurs rassurer Klaus sur sa fille plus tôt dans la journée, alors si l'hybride originel acceptait de confier la prunelle de ses yeux à notre école, rien n'était insurmontable pour les autres parents. Certains élèves, les orphelins, demandaient un peu plus d'attention. En effet, voir l'amour des parents de leur camarade pouvait être une réelle épreuve pour eux. Au moindre signe de larmes ou d'émotions fortes, je n'hésitais pas à isoler l'élève afin qu'il puisse se reprendre, mais surtout se confier si il en avait envie.

En ce jour, une seule chose manquait, ou plutôt une seule personne, Stefan. J'aurais tellement aimé qu'il puisse voir ce que nous avions accompli grâce à son idée et son désir de protéger mes filles. J'espérais qu'il était dans un meilleur monde, un monde où il serait fier de moi et de ce que j'accomplissais.
Ma mère aussi aurait, je pense, été fière de la femme que je devenais et de la mère que j'étais. J'essayais de faire au mieux avec mes filles.

La journée n'allait pas tarder à se finir. Je demandais donc aux élèves pensionnaires de me suivre afin de leur montrer et de les répartir dans leur chambre. Alors que je partais avec ces derniers, les autres élèves rentraient chez eux accompagnés de leurs parents. La journée s'étais bien passée, bien mieux que ce que j'avais espéré. Nous n'avions eu aucun débordement, aucune bagarre, rien, et pourtant avec un Mikaelson dans nos lieux et qui plus est Klaus, c'était du jamais vu. Mais il était devenu père et comme chaques personnes présentes ce jour, il ne désirait qu'une chose, le bonheur et la protection de sa fille.

J'avais d'ailleurs pu apercevoir Hope jouer avec Lizzie et Josie, c'était des plus logique puisque leur différence d'âge était minime.
Une fois la répartition faite et le règlement de l'internat donné à chacun, je me dirigeais vers mon bureau et commençais à consulter le dossier de chaque élève avant de les ranger classer par race.
Certains attirés mon attention plus que d'autres voyant parfois des cas à problèmes ou au contraire des élèves fragiles qui auraient besoin de plus de soutien.

Alors que je consultais avec attention le dossier de Hope, une voix me fit sursauter, non de dieu si je ,n'avais pas déjà été morte, j'aurais succombé d'une crise cardiaque sans aucun doute. Je levais les yeux et vis face à moi, Kol Mikaelson. Il était loin de faire parti de mes originels préférés.

" - Et bien je suis ravie de voir que je peux encore impressionner un Mikaelson, mais tu te trompes je ne dirige pas un classe, mais cette école. "

Kol ainsi que beaucoup d'autres personnes avaient vus en moi la fragile petite être humaine que j'avais été auparavent, mais j'avais tellement changé. C'était une autre vie que je vivais à présent et dans cette vie, j'étais une femme forte, et capable de tout pour arriver à ses buts et pour protéger les siens.
J'espérais d'ailleurs qu'il n'était pas là pour mettre à mal mon école, mais je supposais que la présence de Hope parmi nos élèves le garderaient à bonne distance. Dans tout les cas, j'étais persuadée que son frère serait lui faire entendre raison en cas de crise psychotique à la Kol Mikaelson.

" - Tu viens pour une inscription ? Je suis désolée, mais la journée est finie, il faudra attendre demain maintenant ", mon ton était biensur ironique.



Voir le profil de l'utilisateur
Vampire originel
avatar
★ Date d'inscription : 09/08/2017
★ Messages : 35
Localisation : USA, Atlanta, Mystic Falls.
Mar 12 Sep - 14:49
Caroline, you're full of suprise

Kol & Caroline




Kol avait toujours aimer voir l’exaspération sur le visage des personnes qui le voyait arriver. Les voir s’agacer, mais aussi s’inquiéter de sa présence était son jeu favori. Il pouvait passer des journées, de semaines entières à harceler certaines personnes avec ses piques ou ses blagues volontairement mal placées. Aucune personne qu’il connaissait n’était épargnée, ses frères, ses amis, ses conquêtes. Davina avait été plutôt épargnée car, contrairement à ses autres conquêtes, il avait eu un vrai coup de cœur pour la jeune sorcière. Il ne voulait pas la perdre, il ne voulait pas qu’elle se fâche contre lui, alors il faisait de sacrés efforts pour changer son caractère. Cependant, depuis sa mort, il est vrai qu’il avait tendance à redevenir le grand Kol Mikaelson d’avant, celui qui était craint par tous. Elle n’était plus là pour le remettre dans le bon chemin, alors il était évident qu’il reprenait petit à petit ses mauvaises habitudes. A croire qu’il ne pouvait pas vivre correctement sans elle.

Cependant, il savait qu’il jouait à un jeu dangereux en s’attaquant à la personne que son grand frère, Niklaus, avait chérit il y a quelques années. Même s’il avait vécu une aventure importante avec Camille, une jeune étudiante humaine en psychologie, Kol savait parfaitement que s’il embêtait ne serait-ce que légèrement Caroline, il allait avoir des remarques désobligeantes de la part de son frère. Alors oui, il le savait, mais il n’allait pas s’arrêter là. Il fallait bien qu’il marque son retour dans cette « bloody town » comme il l’appelait.

Directrice ? Venait-elle de dire. Elle dirigeait cette école ? Encore plus impressionnant pensa Kol pour lui-même. Si on lui avait dit qu’un jour que la jeune petite vampire blonde, vivant dans son monde de princesse, allait diriger une école qui visiblement, était destinée au surnaturel, il aurait eu l’un de ses plus merveilleux fou rire. Il se levait de la table sur laquelle il était assis et se dirigea vers le bureau de Caroline, prenant l’un des dossiers qu’elle avait qu’elle avait classé en plusieurs piles plus ou moins grandes. Il ouvrit le dossier d’un jeune garçon venant du Nebraska, et rentrait en première année. Il regardait rapidement les quelques informations qui pouvaient figurer dessus. Il reposa le dossier sur le bureau, sans le ranger dans la bonne pile, bien évidemment.

-Je vois que tu es monté en grade dans cette ville blondie. Tu penses vraiment pouvoir gérer une bande de gamins débutants alors que tu ne sais pas tellement gérée tes propres émotions ? Car, si mes souvenirs sont bons, tes crises de colères étaient assez instantanées et irrégulières. Ce n’est pas très bon pour enseigner.


Il finit sa phrase par son plus célèbre sourire narquois. Il l’utilisait quand il savait qu’il avait marqué un point dans la discussion. Après tout, il pouvait se tromper, Caroline avait sans doute changée durant ces cinq dernières années, mais, vu la façon dont elle avait réagi en voyant l’originel, nul doute qu’elle avait encore quelques problèmes à se gérer elle-même. Il baissait la tête en riant, après qu’elle lui ai demandé sur un ton agacé, s’il venait pour les inscriptions. Oh non, il n’irait jamais dans ce type d’école, pour enseigner. Non, il était tout simplement venu pour faire son curieux, étant donné qu’il avait vu le panneau de l’école. D’ailleurs, l’originel se demandait où pouvaient être les Salvatore, ignorant complètement leurs morts.

-M’inscrire ? Oh love, épargne moi ce supplice. Je ne viendrais plus mettre mes pieds dans cet établissement. Non, j’étais simplement venu, car, comme la plupart des gens ici, je suis passé devant le panneau de l’école. .Il marque une pause, sortant dans le couloir pour le voir toujours vide. Où sont tes petits anges gardiens, Stefan et Damon ? *Il rentre de nouveau dans la classe, s’adossant au mur -Je suis surpris que le petit énergumène ne soit pas encore venu pour me mettre dehors. Il laisse rentrer vraiment tout le monde dans son école, tu ne trouves pas ?

Bien évidemment il ignorait tout de ta relation amoureuse avec Stefan, et le fait que tu te sois marié avec lui. Pour lui, cette école avait été fondé par Stefan et Damon, pas par toi et Alaric.




made by guerlain for bazzart

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Caroline, you're full of suprise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé
» [2000pts ork]La Band' à Wazdakka (full moto)
» [500 pts] La compagnie grise: Full tir
» Alignement Caroline
» Ork full tir feignasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light Into Darkness :: Role Playing Game :: Mystic Falls :: L'Ecole Salvatore-
Sauter vers: